Sports des Villes//Le Blog

Sports des Villes//Le Blog

Conception Skateparks, aires de glisse urbaine

Maurepas 78, Anticipation détournement mobilier urbain

Publié par Julien Bouvier SDV sur 15 Décembre 2010, 11:33am

Catégories : #Projets

Ceci n'est pas un skatepark.

 

Dans le cadre du projet de réaménagement des squares du Maconnais et du Charolais, la Ville de Maurepas à fait appel aux services du groupement de Maîtrise d'Oeuvre:

STIPA (Fanny Rocher Paysagiste) http://www.atelierstipa.fr

MERLIN(BET VRD) http://www.cabinet-merlin.fr/

Sports des Villes (Julien Bouvier) http://www.sportsdesvilles.com/


 SDV Pano Maurepas Curbs dec 2010

Les aménagements de type « murêt » situés en bordure de piste cyclable ont été pensés de façon à constituer un « signal » soulignant la création d'une voie cyclable traversant le square du Maconnais.

Ces éléments aux formes organiques, rappellant les creux et les formes de vagues sont destinés à mettre en valeur les plantations qui orneront cet espace public.

La création de ce type de mobilier urbain apporte une valeur esthétique à ce projet. Cependant nous pouvons constater que ce type d'aménagement est systématiquement détourné par les adeptes des pratiques de glisse urbaine (skateboard, roller et bmx) et deviennent ainsi des espaces de pratiques qui se dégradent sous l'action de ces sportifs. Une telle problématique s'est posée pour la place jouxtant le marché couvert. L'aménagement de cette place intègre des banquettes en bois. Voyant les "riders" fortement apprécier cette banquettes, les services techniques ont décidé de protéger les angles de ces banquettes grâce à la mise en place de cornières en acier. Ainsi, plutôt que de combattre cet usage ludique et sportif du mobilier urbain, la Municipalité de Maurepas a jugé plus cohérent de créer des dispositifs permettant de protéger le mobilier urbain. En effet, il est préférable pour une Municipalité de voir ses jeunes s'occuper en pratiquant ces sports que de s'inscrire dans une politique répressive envers des jeunes qui ne souhaitent que s'amuser en pratiquant une activité physique et sportive...

En effet est-il souhaitable pour une collectivité d'inscrire les jeunes dans une dynamique qui les placerait en position de délinquant?

L'expérience montre aujourd'hui que cette orientation visant l'intégration et l'acceptation de ces pratiques et payante puisque les nuisances sont inexistantes, au même titre que les accidents liés à cet usage de la place du Marché. Nous pouvons même ajouter que ces pratiques concourent à l'animation et à la vitalité de cet espace.

Il a ainsi été décidé dans le cadre du projet de réaménagement du square du Maconnais et du Charolais de persévérer dans cette intégration des pratiques de glisse urbaine.

Cette fois-ci, cette intégration a été envisagée dès la conception de cet espace. Ainsi la texture du sol jouxtant le mobilier urbain a été pensée de façon à limiter les bruits de roulement. De plus cette bande plus lisse permettra de circonscrire ces pratiques sur un espace limité et permettra, de fait, au cyclistes et aux autres usagers de mieux identifier les passages sur lesquels ils pourront traverser cette place sans appréhensions lorsque ces sportifs seront présents sur cet espace. Les murêts ont été dotés de cornières en acier évitant ainsi au béton d'être dégradé par ces usages.

SDV Maurepas curbs dec 2010

Les riverains du square du Maconnais peuvent légitimement craindre les nuisances sonores liées à ces pratiques. Mais il est important de signaler que celles-ci sont inférieures à celles occasionnées par un trafic automobile que nous savons important sur cette avenue. De plus 3 lignes de bus utilisent cet axe de circulation. Notre démarche n'est donc pas d'ajouter une nuisance de plus dans cet environnement mais bien de signaler que les bruits occasionnés par ces jeunes sportifs seront assurément inférieurs aux bruits et nuisances sonores déjà présents sur cet axe de circulation. (http://www.abcskatepark.com/index.php?p=34)

Bien sûr, les potentiels pratiquants devront veiller à respecter les riverains du "spot", ce respect signifiera la réussite ou non de ce projet. En effet, si les plaintes sont trop nombreuses, la Municipalité de Maurepas n'hésitera pas à supprimer ce dispositif...

Enfin, l'avenir nous dira si les plus jeunes enfants demanderont à leurs parents de transiter par cette place pour s'amuser à marcher sur ces murêts aux formes peu communes...(c'est dans cet esprit que la largeur de ces murêts à été portée à 60cm)

 

Archives